Re: Le sexe ! Non ce n'est pas ce que vous croyez!

#12
Theo Eberhardt a écrit :En effet @Mansuz, pas mal de gens le font, ce que je trouve dommage. Dans le sens où du coup, on a parfois du mal à s'identifier ou non.
Euh... mais on ne doit pas s'identifier aux auteurs, mais bien aux personnages, donc, savoir le sexe de l'auteur, ça n'a rien avoir avec de l'identification, non ? Je ne comprends pas.

Personnellement, si j'écoute les clichés basés sur "garçon = action, ballon, baston" et "fille = mimi, chichi, ressentis, cuicui", je trouve que Flaubert est très féminin, Amélie Nothomb fort masculine, Mary Higgings Clark très mec, Agatha Chrstie très mâle, Victor Hugo très femme, Proust bon à porter une robe à froufrous et Pern vachement penchée sur la bastonnade.

Bref... ça me semble être dans le même paquet que "les petites gamins offrez-leur des voitures, les filles adorent les poupées depuis qu'elles sont nées".

Je peux d'ailleurs vous dire que j'ai écrit un récit super détaillé, langage soutenu, décorum de charme, porté sur l'émotion, l'amour... où on m'a dit "oh oh calme, réduis un peu, allège"... et deux ans après, j'écrivais un truc sombre, peu détaillé, des combats à tout va, du complot, des amours effacés et bouffés par l'univers dystopique bons à les faire crever au coin d'une ruelle, avec un personnage devenu insensible, cruel, émotions trashes, pas du tout porté sur le détail... et on m'a fait le reproche inverse, quasi ! De devoir déployer plus d'éléments et d'émotivité.
A vous lire, en postant cela anonymement, donc, on me prêterait une plume de femme pour l'un et d'homme pour l'autre.

Alors que non, vraiment, je ne parviens pas à saisir la différence. Je n'ai pas pris d'hormones entre temps :P
Modifié en dernier par QuillQueen le lun. 24 oct. 2016 13:55, modifié 1 fois.

Re: Le sexe ! Non ce n'est pas ce que vous croyez!

#13
Eh bien, c'est un ressenti personnel tout d'abord. J'aime bien m'identifier à l'auteur, plus qu'aux personnages. Mais c'est en rapport avec mon type de lecture.

J'en reviens souvent aux oeuvres d'Eric Jourdan, mais "les mauvais anges" a été écrit par un adolescent de 16 ans en 1955 (censuré pendant 33 ans) (http://ericjourdan.wordpress.com) et qui raconte l'amour complètement fou, autodestructeur, maladif et passionné entre deux adolescents du même sexe.

Dès lors, au delà de m'identifier aux personnages, j'ai le souhait de m'identifier à l'auteur. J'aurais eu un certain recule si cela avait été écrit par une fille.

Maintenant, d'autres catégories (thriller, horreur, etc) cela ne changerait pas grand chose .. :)

Re: Le sexe ! Non ce n'est pas ce que vous croyez!

#14
Par rapport à mon expérience personnelle, je ressens généralement le sexe de l'auteur dans ses écrits. Pas forcément tout de suite, mais il y a toujours un moment où je me dis "ah, ça, c'est un mec !" ou "ah ça, c'est une fille !". Je ne suis pas infaillible, mais je ne me trompe pas souvent. C'est d'ailleurs souvent quand cette réflexion me vient que je m'intéresse d'un peu plus près à l'auteur, pour voir si j'ai juste ou non (oui ça ne sert à rien ET ALORS).

Sauf requête particulière, quand je commence un roman, généralement je me contrefous de qui l'a écrit (ça vaut aussi pour ceux que j'achète en librairie, à de très rares exceptions), encore moins de savoir si c'est un homme ou une femme, tant que le sujet peut m'intéresser (et m'intéresse effectivement), je prends. Maiiis force est de constater que notre éducation de petite fille ou de petit garçon transparaît, et de cela notre façon de voir le monde, nos vécus jusqu'au moment où on a écrit le texte. Et dans le monde actuel, on est quand même une très grosse majorité à avoir reçu une éducation genrée (qu'on approuve ou pas, c'est fait). Au niveau du récit, ça se retrouve souvent dans la manière dont on tourne les choses, dans le point de vue. Je ne saurais pas le décrire, c'est autant vis à vis du choix du sujet que de la manière dont c'est écrit/décrit.

Cela dit, que je sache ou non le sexe de l'auteur, je lirai le roman de la même façon. Ça ne biaisera pas mon regard sur ce que je lis. Je n'aurai aucun a priori, qu'il soit positif ou négatif - ou en tout cas, pas sur ce critère. Et je formulerai les mêmes remarques ou critiques à son auteur, selon mon investissement dans ma lecture ^_^ .

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron