C'est la société qui crée le handicap

#1
Hier soir sur France 2, vous avez peut être découvert ce moment touchant [qui ne devrait pas l'être] où Mélanie Ségard cette jeune femme de 21 ans atteinte de trisomie nous offre un peu d'humanité et de fraicheur là où la télévision fait souvent place à des clichés et du conformisme en chaque émission.

Je ne peux pas l'incorporer sur le forum alors je vous laisse le lien direct :

http://pluzz.francetv.fr/videos/meteo_j ... 50642.html

Comme dit ma mère, c'est la société qui crée le handicap, avec raison. Ce genre d'images devrait être banal.
Malgré tout, cela bousculera certaines consciences, ce sont quand même 5.2 millions de téléspectateurs qui ont assisté à cette météo, la pub aidant.
Une belle part d'audience puisque c'est la plus forte audience réalisée depuis le début de la saison.

Image


Elle a reçu de nombreux messages de soutien tout comme le Tweet de Catherine Laborde qui devient sa marraine, ou encore Garou qui l'a écouté depuis le Canada !
https://twitter.com/Garou_officiel/stat ... 7101442048

https://twitter.com/CatherineLabord/sta ... 9444545536

Je voudrais pousser un peu plus loin le débat, si [selon vous] l'image que l'on a du handicap est nécessairement faussée ? Est-ce qu'il faut ce type d'intervention pour prendre conscience que la communication peut vendre même si elle ne répond pas à nos standards de la société ?

Mais plus simplement, si vous aussi, vous avez partagé ce moment avec elle, quels ressentis avez-vous ?

P.S : pour le plaisir : https://www.youtube.com/watch?v=a2_ss9y-VjE

Re: C'est la société qui crée le handicap

#2
Je vais essayer d'ouvrir le bal vu que niveau débat bha, sans doute que personne n'a vu le sujet ;)
Theo a écrit :Hier soir sur France 2, vous avez peut être découvert ce moment touchant [qui ne devrait pas l'être]
Hmm, oui, fin non, fin... oui. Mais non...

C'est délicat comme sujet, enfin, on parle quand même du handicap. Et ce qui me fait marrer (non, c'est pas le handicap) c'est tout ceux qui en face te balance : "ouuiiii, bha moi je fais le téléthon tu vois, je soutiens ces personnes..." (Un peu comme le gars qui s'achète une conscience en te rappelant qu'il donne des sous aux sdf dans la rue en fait) mais qui se foutent de leur gueule quand dans les magasins quand ils voit ces fameux handicappés en train de faire cris ou des mouvements facilement jugeable par la société, et ça, ça me casse les couilles. Pas tant le fait qu'on les vois pas assez à la télé, limite m'en branle de ça, c'est qu'une étape, déjà que les gens arrêtent de juger la différence physique ou mental des autres, ce serait bien... car entendre des trucs genre : "Ta vu lui, il est handicapé, j'ai trop mal pour lui" moi j'ai juste envie de dire, non ta gueule stop, ça lui fera plus mal de t'entendre lui rappeler son état que si tu te foutait de sa gueule.
En clair, mon point de vue c'est arrêter de les prendre en s’apitoyant sur leur sort, le mieux, selon moi, c'est de commencer à les voir comme des gens comme nous, rien ne ferait plus plaisir à un handicapé moteur de se sentir comme tout le monde, intégré dans la société.

Quand au handicap mental, ça reste plus compliqué je dirais. :/

Re: C'est la société qui crée le handicap

#3
La discrimination du handicap, c'est comme toutes les autres formes de discrimination, ça a toujours existé et ça existera probablement toujours. Seulement, cette météo, je trouve ça juste ridicule: les audiences le montrent clairement, elle a été la bête de foire, le "freak qui donne son spectacle", exactement le même principe que pour les shows de singes savants au siècles derniers. Pourquoi ça a buzzé ? Parce qu'elle est trisomique. N'est-ce pas encore de la discrimination ? Peut-être positive pour elle et la chaîne, mais terriblement négative sur le concept même. De la même manière, il y a toujours une explication (attention, à ne pas confondre avec excuse) pour expliquer la faible présence d'handicapés ou de personnes "différentes" (<-- ce sont de très gros guillemets): la beauté a toujours été un critère favorable dans la société. Il est bien gentil de dire par bienséance ou par bienpensance qu'il faudrait aussi voir des personnes "différentes" à la télé, mais honnêtement, je préfère nettement voir quelqu'un de "beau" (sans qu'il n'y ait d'histoire de désir ou quoique ce soit), tout comme une discussion aura tendance à être plus agréable à mots égaux avec quelqu'un de "beau" etc. C'est dans la nature, on le retrouve chez énormément d'animaux et notamment les oiseaux. Certes, ce n'est pas égalitaire, ce n'est pas juste, et il faut combattre du mieux possible l'écart que ça creuse, mais sans pour autant créer une discrimination inverse qui n'a d'autre effet que celui de mettre en avant la différence comme c'est le cas ici.

J'espère que mes mots volontairement durs pour certains ne me desserviront pas en déformant le sens premier que je voulais leur donner.

Re: C'est la société qui crée le handicap

#4
Eh bien, je suis particulièrement d'accord, pour ma part, la vérité c'est que je ne regarde plus la télé sous forme de chaines avec ses programmes à la mords moi le nœud, donc j'ai raté cette météo, et en vrai, ça me fait ni chaud ni froid (cruel de penser ça ? m'en tape.), Xetrox à employé la bonne terminologie en disant :
Xetrox a écrit :cette météo, je trouve ça juste ridicule: les audiences le montrent clairement, elle a été la bête de foire
ça résume clairement ma vision des choses sur ce que devais objecter cette météo. Pas de montrer une trisomique à la télé, non, de s'en servir comme d'un puit à pognon, ça, ça me dégoute.

Re: C'est la société qui crée le handicap

#5
Oh mon dieu mais qu'est que c'est que ça, du nouveau ! Wow, une trisomique qui présente la météo ! Mais je me pose la question : "Et alors ?" Enfin, c'est pas la première fois que quelqu'un porteur d'un handicap est médiatisé, regardez Pascal Duquenne (celui qui joue dans "Le huitième jour", un bijou ce film) ou Stephen Hawking ou Guillaume Bat. Ce n'est pas comme si c'était nouveau. C'est juste que cette fois-ci pour reprendre les mots de Xetrox "elle a été la bête de foire", j'ai même vu des articles parler de cette jeune femme en scandant "Une femme atteinte de trisomie présentera la météo ce samedi sur France 2..." et sinon elle s'appelle comment ? Parce que j'ai beau chercher "trisomie" c'est pas prénom, c'est juste le nom d'une anomalie chromosomique et par extension d'une maladie.
Qu'est ce que ça apporte de voir cette femme présenter la météo ? Pour le commun des mortelle ça nous dégoute de voir quelqu'un de différent pas vrai ? Enfin pour ma part oui, en tout cas c'est ma première réaction, la différence ça fait peur et ça l'a toujours été même chez les plus jeune. Quand je vois ma mère qui doit sermonner ses élèves qui traitent à longueur de journée Tom de chauve parce que ce pauvre petit de 3 ans a une leucémie, je me dis que c'est totalement instinctif comme réaction. Même quand j'étais petit j'avais peur de mon cousin autiste parce que je ne pouvais pas le comprendre. D'ailleurs, il a un handicap mais ce n'est pas pour ça qu'il ne travaille pas, il s'occupe de personnes âgées dans une maison de retraite et tout se passe bien.
Pour moi cet appréhension du handicap et ce genre de choses (je parle de Mélanie Ségard qui a été la bête de foire de la France pendant 5min) existe non pas parce qu'on ne peut pas changer les choses mais plutôt parce qu'on ne veut pas. Exemple ? Aller c'est parti, dans les années 70, l'alcool au volant c'était comment dire pas trop choquant, ma mère me raconte des fois où après une soirée entre amis, son père prenait la voiture alors qu'il ne savait pas faire la différence entre un arbre et un feu tricolore. Et ça ne choquait personne, pas sa femme, ni ses amis, c'était normal. Pourtant en même pas 40 ans plus personne ne cautionne cela, que s'est-il passé ? Trop d'accident et de morts et les mentalités ont changés. Autres exemple, aller c'est ma tournée, d'après les estimations il faudrait attendre 2150 à peu de choses près pour que les femmes aient le même salaire que les hommes tout emploie confondu, au train où vont les choses. Ce n'est pas qu'on peut pas, c'est qu'on ne veut pas.
Pour en revenir au handicap, un footballeur dont j'ai oublié le nom a déménagé au Canada avec sa famille pour les infrastructures qui existent pour les enfants autistes. Résultats ? Sa fille a fait plus de progrès en un an qu'elle n'en a fait en 5 ans en France.

Voilà ce à quoi j'ai pensé en lisant ce sujet, j'espère avoir fait avancé le débat
► Afficher le texte

Re: C'est la société qui crée le handicap

#6
Tu abordes pas mal de points importants :

- L'égalité homme/femme quant au salaire. D'un point de vue purement économique et social, à CV identique, embaucher une femme "coûte" plus cher .. Que ce soit le risque d'être enceinte, les problèmes des enfants à aller chercher, le harcèlement etc .. Triste mais ainsi.
- Pour ce qui est de Mélanie, je tiens à rappeler que son rêve était de présenter la météo ;) Donc elle n'était pas là "juste pour pour être phénomène de foire comme je l'ai lu dans les messages plus haut :) Elle le voulait.
- Pour l'autisme, en France on est lent. Mais on est lent pour tellement de choses. Norvège pays le plus heureux du monde, riche. Pas là bas que cadres et femmes de ménage partent en même temps à 17h ? Ca en dit long.

Re: C'est la société qui crée le handicap

#7
Je suis plutôt d'accord avec Devil qui nous a apporté profusion d'exemple vraiment intéressants et totalement en adéquation avec le sujet, mais qu'il a interpréter, pour moi, de la bonne manière. Alors bien sûr, je ne dis pas non ^plus que nous avons assurément raison (sinon il n'y aurait pas de débat). Par contre, j'aimerai revenir sur son rêve de présenter la météo. Oui, elle en rêvait. Délicate attention que de lui permettre de le faire. Sauf qu'il y a tout de même peu de chance que tous aient eu cette intention de lui faire plaisir. Je ne dis pas qu'elle a voulu être la "bête de foire", mais plutôt qu'elle l'est devenu malgré elle, aux yeux de certains des producteurs, aux yeux de nombreux spectateurs. De plus, elle a réalisé son rêve. Bien. Mais est-ce la seule enfant qui a ce rêve ? Clairement non. Mais simplement parce qu'elle est "différente", il y a discrimination. Positive, oui, pour elle. D'un autre côté, il y a de nombreuses personnes qui ne réalisent pas leur rêve parce qu'elles se fondent dans la masse. Comment les mentalités pourraient-elles changer et chacun pourrait-il considérer les personnes handicapées comme des gens normaux, si ces derniers n'ont pas un traitement normal ? Je vais peut-être lancer un nouveau débat, mais il en est de même de certains homosexuels qui passent leur temps à le rappeler en clamant haut et fort leur différence tout en demandant d'être considéré comme tout autre. Attention, quand je dis haut et fort, je parle pas des gens qui le disent à leurs proches ou juste ne le cachent pas, mais plutôt de ceux qui se sentent obligés de faire un coming out public à grande échelle (j'espère encore une fois que mes propos sont clairs et ne seront pas mal interprétés. Quoiqu'il en soit, si ça devait arriver, je suis prêt à faire de mon mieux pour clarifier mon propos).

Enfin, un dernier point à la limite du sujet sur lequel je voudrais revenir: la discrimination positive. Par-exemple, pour une école de commerce très connue, le prix de trois années d'études revient dans les 45 000€. Pour un boursier, dans les 3600€. Le problème ? Eh bien la bourse n'est pas totalement échelonnée, et donc pour une bonne classe de la population, ces études sont inaccessibles. Il y a une forte discrimination positive pour certains, mais totalement inégalitaire pour des catégories de personnes plus nombreuses. Ainsi, pour en revenir au sujet, c'est bien d'avantager ceux qui sont parfois mis de côté par la société. Sauf qu'à trop creuser l'écart des avantages, on en vient soit à créer une rancœur, soit à simplement accentuer un fossé déjà bien large.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron