Dunkerque

#1
Bonjour à tous,

je créée ce sujet pour discuter de Dunkerque, le dernier film de Nolan, si ça vous tente. J'ai pour ma part été pas mal déçu, et je voulais savoir si j'étais le seul dans ce cas.

Je vais tâcher d'expliquer cette déception (et non cette inception), parce qu'elle repose notamment sur quelques points. Tout d'abord, je trouve que les plans un peu large de la plage ou des bateaux qui viennent secourir les soldats ne montrent pas assez de "nombre". C'est à dire que je n'avais vraiment pas l'impression qu'il y avait 400 000 hommes. Ensuite, j'ai trouvé qu'il y avait un manque cruel de dialogues. Du coup, je n'ai pas vraiment accroché aux personnages. D'ailleurs, je ne sais toujours pas si le soldat français déguisé est vivant ou pas, tant je n'ai pas réussi à identifier les personnages. Ensuite, il y a aussi quelques détails, comme le fait que les bateaux civils sont montrés comme étant équipés par des marins de la Royal Navy au départ (à une exception près) alors que ce ne sont que des civils qui arrivent à Dunkerque, les trous dans la coque du chalutier du néerlandais qui se font en-dessous de la ligne de flottaison puisque l'eau rentre de manière continue et les U-boat qui ne représentent qu'une menace fantôme puisque seul un navire est coulé de cette manière alors que les dires du premier rescapé les présentent comme le danger majeur.
De la même manière, la fin me laisse sur ma faim puisque l'on n'a même pas droit à un memento pour savoir ce qu'il est advenu des français de Dunkerque et de l'amiral qui est resté avec eux, tout en redorant le prestige américain avec la "nécessaire" touche de messianisme. Enfin, je n'ai pas trouvé la gestion du temps très bonne, car si au début, avec les titres, sont indiquées la durée de l'action, je n'ai pas vraiment eu l'impression que la partie "La jetée" ait vraiment durée une semaine tout comme la traversée de la Manche m'a semblé bien longue, alors qu'on est loin d'un voyage interstellaire.

Toutefois, il y a vraiment des scènes et sous intrigues vraiment bonnes comme les dogfights ou encore
► Afficher le texte
. De plus, on nous montre bien la guerre sous son aspect sale, avec le chacun pour sa peau, les bombardements de navires ambulances, etc, donc c'est un bon point.

J'attends donc votre avis, et je suis désolé, mais je n'ai pas réussi à le caser dans ce qui précède, donc : chevalier noir. Les vrais devraient comprendre ;)

Re: Dunkerque

#2
Je suis allée voir Dunkirk des sa sortie, tout simplement car il y a une personne que j'aime fort bien qui joue dedans OOPS. Je vais t'avouer que je n'y serais pas allée si non... J'ai adoré, mais j'ai pas un oeuil critique moi, je ne déniche aucun défauts dans les films et je suis pas du tout difficile... Contrairement à toi, j'ai trouvé ça cool qu'il n'y ai pas trop de dialogues... Enfin bref ! moi j'ai tellement aimé que j'ai pleuré à la fin, j'était fière d'Harry haha...

Re: Dunkerque

#3
Il n'y a rien à sauver dans ce film. La musique est pas mal mais c'est du déjà vu, le cinéma contemporain n'innove plus sur ce point là c'est horrible. Je ne parlerais même pas de l'aspect historique car on attendais rien de ce côté, par contre je prends quand même la peine de parler un peu de cet réalisation calamiteuse (vraiment un tout petit peu) ; faire des films bourré de CGI c'est facile mais ils auraient au moins pu faire l'effort de cacher les velux des maisons de Dunkerque en arrière plan, faire le choix de ne pas montrer l'ennemi pour laisser le sentiment que le danger vient de partout, bah c'est une mauvaise idée, je me suis tellement ennuyé que j'ai enchainé les micro-siestes.
2017 était une année assez pauvre en terme de cinéma c'est assez triste.
Modérateur

Re: Dunkerque

#6
J'ai vu ce film dans l'avion la semaine dernière et je trouve qu'ils ont au moins fait l'effort de faire un film de guerre "différent" : on a une tranche de la vie de ces soldats, on ne sait pas d'où ils viennent ni qui ils sont, seule la survie compte, pas leur identité. Le discours messianique de fin, la parole de Churchill, est nié par le regard désabusé du personnage qu'on a suivi pendant le film.
Après, c'est sûr que c'était long.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron